Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 09:02

Une “figure” du parti communiste alesien disparait.

 

Communiste de toujours, combattant inlassable, jeannot cavaller vient de nous quitter,

tout jeune,il fait toutes sortes de métiers, comme par exemple razeteur à lunel, vendeur itinérant......

 

Il entre rapidement dans la résistance; à la libération il travaille à la mine, au puits ricard  d’où il est révoqué en 1948 pour fait de grève ; il se retrouve prisonnier politique avec henri valy,audru....

 

A sa sortie, il travaille dans l’entreprise pons qui creusait des puits de mine, puis se reconverti dans le chauffage jusqu’à ce qu’il devienne employé de mairie à Alès.

 

Il formait, avec sa femme Yvonne Serant, ancien professeur au lycée, un couple atypique que la jeunesse communiste avait uni au congrès de berlin.

 

C’ ètait un homme serviable, attachant, malgré son fort caractère,  ses colères redoutables, parfois ses excés. Un homme viscéralement attaché à son parti- même s’il avait du mal à suivre son évolution – dans touts les luttes, toutes les manifs ( même si ces derniers temps il était spectateur, à cause de ses jambes et de son coeur) , dans toutes les fêtes  (il était encore dimanche à celle des ayres ); assidu au prolé où il retrouvait ses amis jouant aux cartes ou au loto.

 

Au nom de la cellule du PCF de Clavieres et de la section d’Ales,  nous présentons nos condoléances à pierrot et à sa famille, en les assurant de tout notre soutien.

 

Jeannot, ta grande gueule va nous manquer.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF ALES .over-blog.com
commenter cet article

commentaires