Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 10:06

Bonjour,

 

La section PCF d’Alès sera présente pour la venue de Salah Hamouri à Cendras et soutien l’initiative de l’AFPS. Vous trouverez ci-dessous l’invitation de l’AFPS.

Le jeune franco-palestinien a passé 6 ans, 9 mois et 7 jours dans les prisons israéliennes. Il a été reconnu coupable de projet d'assassinat du rabbin Ovadia Yossef du parti religieux ultra-orthodoxe Shass sans preuves et sans jugement, en 2008, par un tribunal militaire israélien. Salah Hamouri a été libéré, dimanche 18 décembre 2011, en même temps que 549 autres camarades suite à l'accord conclu, dans le cadre de l'échange avec le caporal Gilad Shalit, entre le Hamas et Israël avec l'aide d'une médiation égyptienne.

 

Pour le droit à la dignité

Pour le respect des droits du peuple palestinien

Pour la liberté des prisonniers politiques palestiniens

 

Dans les prisons de l’occupation israéliennes, depuis 1967, plus de 750 000 prisonniers palestiniens ont été détenus. Plus de 10 000 enfants ont été arrêtés ainsi que 12 000 femmes, dont 4 enceintes qui ont accouché les chaines au pied ! Toutes et tous ont été humiliés, maltraités, beaucoup ont été torturés ! Jour après jour, années après années, malgré la répression, le peuple palestinien résiste à l’occupation et à la colonisation !

Salah Hamouri, est l'un de ces prisonniers politiques libre après 7 ans dans les prisons de l'occupation

 

 

INVITATION AFPS

 

Palestine

Prisonniers politiques dans les geôles israéliennes

Rencontre-débat avec

Salah Hamouri

jeune Franco-palestinien de 27 ans détenu illégalement en Israël pendant 7 ans

Mercredi 19 septembre 2012 à 18h30

à la salle polyvalente de Cendras

Le débat sera suivi d'un buffet… Entrée libre

Une initiative de l’AFPS Alès-Cévennes, organisée avec le Collectif Cévenol pour la Palestine

Informations/contact : 04 66 30 27 05, 06  69 46 04 78

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF ALES .over-blog.com
commenter cet article

commentaires