Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 08:08

Les salariés de Richard Ducros sont en lutte depuis un mois maintenant  pour leurs emplois, cette lutte pour l’emploie industriel, nous concernes tous, salariés du privé, employés territoriaux, les privés d’emploie etc. …
 
Le groupe FAYAT  35 me  fortune nationale veut supprimer 200 emplois, cela représente en réalité plus de  800  emplois sur le bassin alésien.
 
Si ont laisse faire, à terme que resteras t’il sur ce  bassin, le résultat de cette politique  à déjà  commencé à  impacter négativement  aussi sur nos missions de service public.
 
Le gouvernement dit vouloir relancer sa politique industrielle, en réalité il ne favorise que la baisse  du coup du travail, c’est à dire la réduction des cotisations patronale, la non augmentation des salaires, la précarité  (8 emplois crées  sur dix sont précaire)  les délocalisations, il passe en force sur le dossier des retraites malgré notre mobilisation, avec  le soutient des populations, il fait voter la lois sur la reforme territoriale qui va réduire les moyens d’intervention financier de celle ci .
 
Le gouvernement a lés moyens de faire pression sur  les donneurs d’ordre tel que la SNCF ET EDF afin de ramener le groupe FAYAT à tenir ces engagements de pérennisation et développement de l’emploie industriel.
 
 Alors  que fait t’on : attendre bien sagement  la perspective de 2012 comme certain nous le propose.
 
 2012 c’est maintenant que çà ce construit dans la lutte !! Pour ne pas ce faire voler ou dévoyer ce que le mouvement social  à fait émerger cet automne (la retraite a 60 an a taux plein, l’augmentation des salaires, l’emploie etc.  )
 
 Si les gens ont soutenu a 70 % jusqu’au bout les luttes, n’est ce pas aussi parce qu’il considère que le fric existe dans cette société, et qu’il  doit servir au développement humain au lieu d’engraisser le monde de la finance.  
 
Les RICHARD DUCROS et  tous ceux qui souffrent de cette politique libérale ne peuvent attendre et doivent à nouveau se mobiliser afin d’infléchir cette politique, et donner un coup d’arrêt aux plans de licenciements.
 
Tous ensembles pour les RICHARD DUCROS, pour nous, répondons présent samedi 5 février à 10H  devants les ateliers 12 Montée de Silhol 30100 ALES
.
Pour la Section PCF Alès

Serge Suau

Partager cet article

Repost 0
Published by sectionalespcf.over-blog.com
commenter cet article

commentaires