Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 10:55

Communiqué de presse du Front de Gauche 18/02/2015

 

49-3 : mépris pour la souveraineté

de l'Assemblée nationale et du peuple !

NON AU PASSAGE EN FORCE !!!

NON A LA LOI MACRON !!!

 

Le Premier ministre vient d'annoncer qu'il engage la responsabilité du gouvernement en utilisant la procédure du 49-3 sur la loi Macron. Intimidations et menaces étaient déjà la marque de fabrique du Premier Ministre pour arracher de courtes majorités sur sa politique. Cette fois ci ses coups de bottes habituels n'auront pas suffit à faire rentrer dans le rang des députés de gauche qui ne se reconnaissent pas dans la très libérale loi Macron. Le Premier Ministre, en échec, brandit le 49-3, et exprime ainsi tout son mépris pour la souveraineté de l'Assemblée nationale et des parlementaires.

 

Manuel Valls n'a pas de majorité sur sa politique dont la loi Macron est un symbole et un axe majeur. Le Premier Ministre n'a pas réussi à convaincre des députés de gauche que le travail du dimanche et de nuit sans aucune garantie sur la rémunération salariale supplémentaire, le délit d'entrave révisé à la baisse, exonération des groupes quant aux plans de licenciement ou à la liquidation judiciaire dans une de leurs filiales, les attaques contre les prud'hommes, la défiscalisation des dividendes, la privatisation d'aéroports, la suppression des délits de prisons pour les employeurs ayant porté atteinte au droit syndical...étaient constitutifs d'une politique de gauche en accord avec les engagements de 2012. C'est ce renoncement et cette dérive politique qui s'exprime au travers du 49-3.

 

L'ensemble des forces de gauche qui se sont exprimées et mobilisés contre la loi Macron doivent maintenant se retrouver pour construire la nécessaire alternative à l’austérité.

 

Ce projet de loi pompeusement appelé « pour la croissance et l'activité économique » est une arme de guerre supplémentaire entre les mains des patrons.

« Le Front de Gauche du bassin Alésien! » condamne ce coup de force qui montre que le gouvernement, privé d'assise populaire, n'a pas non plus de majorité parlementaire.

 

Les députéEs du Front de gauche ont annoncé leur décision de voter la motion de censure pour dénoncer cette manœuvre antidémocratique.

 

Rassemblons-nous Jeudi 19 février à 18h devant la sous préfecture d’Alès pour dénoncer ce passage en force et mettre en échec la loi Macron comme il en advint du CPE il y a quelques années !

 

Le Front de Gauche (PCF, PG et Ensemble)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF ALES .over-blog.com
commenter cet article

commentaires